750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Velouté de céleri-rave et marrons

Publié le par Doria

Velouté de céleri-rave et marrons
Un velouté tout chaud pour se réchauffer...
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
500 g de marrons en bocal
1 boule de céleri-rave
1 oignon
Huile de noisette
1 litre de bouillon de légumes
300 ml de crème liquide légère
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de persil ciselé
Paprika
 
Épluchez le céleri-rave et coupez-le en petits morceaux. Épluchez l'oignon et hachez-le.
Faites chauffer un peu d'huile de noisette dans un faitout et ajoutez l'oignon. Faites revenir pendant 5 min sans coloration. Ajoutez le céleri-rave, poursuivez la cuisson en mélangeant pendant 5 min.
Ajoutez les marrons et versez le bouillon de volaille. Salez et poivrez, portez à ébullition et laissez cuire sur feu doux  demi-couvert pendant 30 min. Le céleri-rave doit être tendre.
Ajoutez la crème liquide et mixez.
Servir bien chaud avec quelques croûtons, du persil ciselé et saupoudrez un peu de paprika. 
Partager cet article
Repost0

Pain à la noisette, raisins golden, amandes et Calvados

Publié le par Doria

Pour le petit déjeuner, une bonne tranche de ce pain à la noisette est un régal avec une bonne tasse de café ou de thé vert.
Première recette pour vos fêtes de fin d'année...
Pain à la noisette, raisins golden, amandes et Calvados
Ingrédients
 
3 oeufs
85 g de sucre roux
100 g de beurre à température ambiante coupé en petits morceaux
70 g de noisettes mixés
1/2 cc de sel
400 g de farine T55
11 g de levure Saf-Instant
2 cs de Calvados
120 g de raisins Golden
70 g d'amandes entières
Jaune d'oeuf + sucre pour la dorure
 
Dans un bol, mettre le Calvados et les raisins golden que vous laissez tremper pendant 1 heure.
Au bout de ce temps, mettre tous les ingrédients dans l'ordre indiqué dans votre Map.
Programme pâte.
Au bout de ce temps, sortir votre pâte et l'étalez sur un plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie.
La rouler sur elle-même et vous obtenez un boudin que vous mettez sur du papier sulfurisé sur la plaque de votre four.
Farinez légèrement votre boudin et le recouvrir d'un torchon propre.
Laissez lever pendant 1 heure près d'une source de chaleur.
Badigeonnez d'un jaune d'oeuf et saupoudrez d'un peu de sucre.
Enfournez pour 20 min de cuisson à 180°C four chaud, puis mettre du papier aluminium sur le dessus et poursuivre la cuisson encore 20 min (selon votre four).
Pain à la noisette, raisins golden, amandes et Calvados
Partager cet article
Repost0

Strasbourg...

Publié le par Doria

Strasbourg, capitale de la région Alsace-Ardenne-Lorraine, siège officiel du Parlement Européen, est une ville que j'adore ! Je m'y rend régulièrement et je découvre à chacun de mes séjours des petits endroits bien charmants. Cette ville se visite toute l'année. La "Petite France" est le quartier le plus pittoresque. Il a été bâti à fleur d’eau (pêcheurs, tanneurs y vivaient et y travaillaient). J'aime bien me perdre à travers les petits canaux et je trouve cela très romantique.
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg, Capitale de Noël, se prépare pour les fêtes et l'on commence à voir des décorations dans la ville. Cette année, la magie à commencer le 23 novembre.
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...
Strasbourg...

Publié dans Strasbourg, Alsace, Europe

Partager cet article
Repost0

Velouté de potimarron

Publié le par Doria

Velouté de potimarron
Pour cette recette, j’ai utilisé le jus filtré de la cuisson de la tête de veau ainsi que les légumes utilisés.
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 litre de jus filtré et ses légumes (sans les clous de girofle de l’oignon)
250 ml d’eau
1 potimarron de 700 g
Quelques cerneaux de noix
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies 
1 bouquet de cerfeuil
 
Coupez en deux le potimarron, retirez les graines. L’éplucher à l’économe et le couper en gros cubes.
Mettre le jus filtré, l’eau et les cubes de potimarron dans un faitout. Salez et poivrez.
Portez à ébullition et laissez mijoter pendant 20 minutes.
En fin de cuisson, éteindre le feu et ajoutez les 3/4 du bouquet de cerfeuil.
Mixez au plongeur et servir dans les bols.
Sur le dessus, répartir quelques cerneaux de noix  grossièrement écrasés et des pluches de cerfeuil.
Partager cet article
Repost0

Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"

Publié le par Doria

J'ai découvert lors d'un dîner "Le Balsamo" avec une réduction de - 50% via La Fourchette.
Ce restaurant Italien se situe au pied de la Cathédrale. J'ai été charmé par la décoration et l'ambiance chaleureuse. Le cadre est typique italien avec beaucoup d'authenticité.
Nous y avons mangé des plats délicieux ! Avec la réduction, le montant de la facture totale était vraiment très intéressant. J'ai hâte d'y retourner.
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Prendre des photos du restaurant n'étaient pas facile. Il y avait beaucoup de monde, les tables étaient toutes occupées...
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Strasbourg... Restaurant "Le Balsamo"
Le Balsamo
7 Place de la Cathédrale
67000 Strasbourg France
Tél : 03 88 23 18 29
Partager cet article
Repost0

Tête de veau sauce gribiche

Publié le par Doria

Tête de veau sauce gribiche
Ingrédients pour 4 personnes
 
800 g de tête de veau préparée par votre boucher et ficelée.
1 carotte 
1 oignon 
5 graines de poivre
3 baies de Genévrier 
2 clous de girofle 
2 cs de farine
250 ml de vin blanc sec
750 ml de bouillon de légumes 
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies 
 
Épluchez votre oignon et piquez les clous de girofle.
Délayez la farine dans un peu d’eau froide.
Épluchez et lavez la carotte, coupez les extrémités puis coupez-la en tronçons.
Dans un faitout, versez l’ensemble des ingrédients, portez a ébullition puis immergez la tête de veau. Ajoutez un peu de bouillon si nécessaire. Réduire le feu et laissez mijoter à couvert pendant 2h30.
Pendant ce temps, préparez la garniture.
 
Garniture
2 carottes blanches 
2 carottes jaunes
4 pommes de terre
 
Épluchez et lavez vos carottes et pommes de terre.
Coupez les carottes en tronçons et les pommes de terre en quartiers.
Faire cuire à la vapeur pendant 25 minutes. Les légumes doivent être cuit mais fermes. Réservez.
Tête de veau sauce gribiche
Faire cuire vos œufs pendant 10 minutes. Les rafraîchir, les écailler et séparez le blanc des jaunes.
Écrasez les jaunes dans un bol. Fouettez avec le vinaigre et la moutarde afin d’avoir un mélange homogène.
Ajoutez progressivement l’huile d’olive tout en continuant de fouetter de manière à obtenir une consistance de mayonnaise. Salez et poivrez.
Hachez les câpres et les cornichons, écrasez grossièrement les blancs d’oeufs à la fourchette. Ciselez l’ensemble des herbes.
Mélangez le tout à la mayonnaise et réservez au frais.
 
Égouttez la tête de veau et la couper en tranches.
Répartir dans 4 poêlons ainsi que les légumes cuit à la vapeur.
Arrosez du jus de cuisson.
Réchauffez au four pour 15 minutes de cuisson à 180°C, chaleur tournante.
Servir aussitôt accompagné de la sauce gribiche.
 
Gardez le jus de cuisson de la tête de veau ainsi que les légumes utilisés pour confectionner un velouté au potimarron que je vous présenterais dans deux jours.
Tête de veau sauce gribiche
Partager cet article
Repost0

Fleischschnaka, recette alsacienne

Publié le par Doria

Fleischschnaka, recette alsacienne
Voici un nom bien imprononçable pour la plupart d’entre nous mais pas pour les alsaciens. “Fleisch” signifie viande et “Schnaka”, escargot.
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
La pâte 
250 g de farine
60 ml de vin blanc sec
2 cs d’huile (huile d’olive pour moi)
1 œuf 
1/2 cc de sel de Guérande 
2 cs de persil ciselé 
 
La farce
400 g de viande pot au feu
1 œuf 
1 oignon haché 
1/2 carotte du reste du pot au feu
1 cs de persil ciselé 
1 cs d’huile d’olive extra vierge 
1 pincée de muscade
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies 
 
La sauce
250 ml de fond de veau
100 ml de vin blanc sec
2 graines de Genévrier 
1 clou de girofle 
1 feuille de laurier
1 branche de thym
1 branche de persil
1 gousse d’ail épluchée et écrasée 
1 bonne cc de Raifort râpé 
 
1 cs d’huile d’olive extra vierge 
1 peu de salade de jeunes pousses
 
Commencez par la réalisation de la pâte : Mettre la farine dans la cuve de votre batteur (KA pour moi). Ajoutez les autres ingrédients, pétrir le tout. Roulez en boule la pâte obtenue et laissez reposer au frais pendant 2 heures, dans du film alimentaire.
Pour la farce : Dans une poêle, faire revenir votre oignon avec un peu d’huile d’olive. Laissez refroidir. Effilochez et coupez au couteau vos viandes et coupez en mirepoix votre carotte. Incorporez l’oeuf, l’oignon et le persil haché puis rectifiez l'assaisonnement.
Montage : Abaissez votre pâte pour obtenir un rectangle. Répartissez la farce sur toute la surface. Roulez le fleischschnaka sur lui-même de façon à former un long boudin. Humidifiez le bord de la pâte pour faciliter le soudage. Laissez reposer au moins 30 minutes au frais. Découpez de larges tranches, en ôtant les extrémités. Réservez de nouveau au frais (le temps de préparer la sauce). 
La sauce : Additionnez le fond de veau et le vin blanc dans une casserole. Portez à ébullition, ajoutez le reste des ingrédients sauf le Raifort. Baissez le feu très doux et laissez mijoter afin de réduire d’1/3. Filtrez la sauce et ajoutez le Raifort. Réservez.
Dans une poêle, faite dorer de chaque côté les fleischschnaka avec un peu d’huile d’olive. Arrosez avec la sauce, baissez le feu, couvrir et laissez mijoter 10 minutes en les retournant au bout de 5 minutes.
Dressage : Dans chaque assiette, répartir vos fleischschnaka avec un peu de sauce sur le dessus, de salade de jeunes pousses. Versez un filet d’huile d’olive.
Fleischschnaka, recette alsacienne

Avec leur forme en spirale, comme celle de l’escargot, pas besoin de chercher de midi à quatorze heures : le nom était tout trouvé ! A l’époque, les Fleischschnaka étaient servies le lundi, afin d’accommoder les restes du pot au feu dominical. C’est un plat délicieux originaire de la région de Mulhouse. La préparation des “Fleischschnaka” prend un peu de temps, mais n’est vraiment pas compliquée. Il s’agit d’une pâte à nouille garnie de viande bouillie (les fameux restes du pot au feu) . Le tout est roulé en forme de gros « boudin », tranché , puis grillé avec un peu de matière grasse avant que les tranches soient mises à gonfler dans le bouillon du pot au feu, ou dans de la sauce tomate, selon les villages. (ce serait une spécialité de Staffelfelden…).

Made in Alsace

Fleischschnaka, recette alsacienne
Partager cet article
Repost0

Consommé aux quenelles de moelle

Publié le par Doria

Consommé aux quenelles de moelle
Après le Pot au feu à l'alsacienne et la Salade de Pot au feu, je vous propose une troisième recette.  Celle-ci vient du blog "La cuisine de Lilly"
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
Le reste du bouillon du Pot au feu
 
3 os à moelle (150 g de moelle)
2 oeufs
75 g de chapelure
1 cs de farine
1 cs de semoule
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Noix de muscade
1 cc de persil ciselé
 
Ramollir la moelle à température ambiante et l'écraser à la fourchette.
Ajoutez tous les ingrédients et formez de petites boulettes.
Les faire pocher dans le bouillon pendant une dizaine de minutes.
Consommé aux quenelles de moelle
Partager cet article
Repost0

Salade de Pot au feu

Publié le par Doria

Salade de Pot au feu
Comme il me restait du Pot au feu de la veille, je l'ai décliné en salade. C'est également une recette alsacienne que j'ai eu l'occasion de manger au "Tir Bouchon" restaurant sur Strasbourg.
Ne jeter pas le reste de votre Pot au feu, d'autres recettes vont venir...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
Reste de votre Pot au feu
600 g de viande froide
1 carotte
Un peu de poireau et de céleri rave
 
1 oignon rouge
Salade de jeunes pousses
1 échalote
2 oeufs durs
Persil ciselé
1 cs de moutarde à l'ancienne
2 cs du bouillon de pot au feu dégraissé
5 cl de crème fraîche
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Taillez en cubes la viande, la carotte et céleri rave. Réservez dans un saladier.
Epluchez et ciselez finement l'échalote et le poireau.
Ecaillez vos oeufs, récupérez le blanc et taillez-le en petites lamelles.
Ajoutez le blanc d'oeuf et l'échalote dans votre saladier et mélangez délicatement.
Fouettez la crème fraîche, réservez.
Ecrasez le jaune d'oeuf avec la moutarde afin d'obtenir une préparation homogène. Ajoutez la crème fraîche, le bouillon du Pot au feu. Mélangez et assaisonnez.
Epluchez votre oignon rouge et le tailler en fines rondelles.
Dans quatre assiette, répartir un peu de jeunes pousses, votre salade de Pot au feu, quelques rondelles d'oignon et du persil ciselé.
Servir aussitôt avec la sauce.
Salade de Pot au feu
Salade de Pot au feu
Partager cet article
Repost0

Pot au feu à l’alsacienne

Publié le par Doria

Pot au feu à l’alsacienne
L'Homme de la maison est alsacien et réalise de très bons plats de sa région comme celui-ci... Avec les restes de ce plat, trois autres recettes vont être réalisés...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
700 g de joues de bœuf 
700 g de plat de côtes 
700 g de jarret de bœuf 
2 os à moelle
500 g de céleri rave
2 poireaux
4 carottes
4 pommes de terre
1 oignon 
2 gousses d’ail
4 branches de persil
2 branches de thym
3 feuilles de laurier
2 clous de girofle 
3 baies de genévrier 
5 graines de poivre
10 graines de coriandre
1 cube de bouillon de légumes 
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Dégraissez et ficelez l’ensemble des viandes puis les déposer dans une grande marmite. Couvrez d’eau froide et portez a ébullition. Laissez cuire 5 minutes puis égouttez la viande et éliminez l’eau de cuisson.
Déposez les os à moelle dans le fond d’un faitout. Posez la viande sur le dessus et couvrez largement d’eau. Salez et poivrez légèrement, portez à ébullition sur feu doux pour 3 heures de cuisson.
Pendant ce temps, épluchez les carottes, coupez les extrémités, les laver puis les couper en tronçons.
Épluchez et coupez en cubes le céleri rave puis les laver.
Ôtez les extrémités des poireaux et les premières feuilles. Les couper en deux dans le sens de la longueur puis les laver. Liez à un poireau, le persil, le laurier et le thym.
Épluchez l’oignon puis le piquer des clous de girofle.
Épluchez, dégermez l’ail.
Au bout d’1 heure de cuisson, ajoutez le poireau lié aux condiments, de l’oignon piqué aux clous de girofle, les gousses d’ail, les graines poivre, les graines de genévrier, les graines de coriandre ainsi que le cube de bouillon de légumes.
Au bout d’1 heure supplémentaire, ajoutez les tronçons de carottes, le céleri rave et le deuxième poireau.
Épluchez, lavez et coupez en quatre les pommes de terre que vous ajoutez avant les 30 dernières minutes.
Servir aussitôt avec la sauce au Raifort froide.
 
Sauce au Raifort
25 cl de crème fraîche 
1 grosse cuillère de Raifort fraîchement râpé 
1/2 cc de vinaigre dé Melfor 
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies 
 
Fouettez la crème avec le Raifort.
Ajoutez le vinaigre puis salez et poivrez selon votre goût.
Pot au feu à l’alsacienne
Partager cet article
Repost0