Pot-au-Feu traditionnel Alsacien

Publié le par Doria

Pot-au-Feu traditionnel Alsacien
L'Homme de la maison est alsacien et réalise de très bons plats de sa région comme celui-ci...
On trouve le Pot-au-Feu un peu partout en France. Je vous propose une version alsacienne avec des quenelles de moelles.
 
Ingrédients 6 personnes
 
1,5 kg de paleron
2 poireaux
3 grosses carottes
1/4 choux frisé
2 navets
2 branches de céleri
2 branches de thym
3 feuilles de laurier
1 gros oignon
2 gousses d'ail
8 clous de girofle
2 os à moelle
1 bouillon cube de légumes
2 œufs
3 cs de chapelure
3 cs de farine
1 cs de persil ciselé
1/2 cc de muscade
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez le paleron en gros cubes.
Videz les os de la moelle avec une petite cuillère. Réservez la moelle au frais.
Dans une cocotte, posez les morceaux de viande et les os vides. Faire bouillir, en écumant la mousse qui se fait au dessus de l'eau pendant 5 minutes. Réduire le feu, ajoutez le laurier et le thym, couvrir et laissez cuire pendant 1 heure.
Pendant ce temps, épluchez l'oignon. Le couper en quatre. Plantez dans chaque quartier 2 clous de girofle.
Dans une poêle, faites brunir les oignons.
Épluchez votre ail, le dégermer.
Épluchez les carottes, coupez les extrémités, les laver et les couper en gros tronçons.
Épluchez, lavez et coupez en quatre les navets.
Détaillez les branches de céleri en tronçons puis les laver.
Nettoyez le chou puis le couper en deux.
Ôtez les extrémités des poireaux et les premières feuilles, les laver et les couper en gros tronçons.
Au bout d'1h de cuisson, délayez le bouillon cube puis ajoutez l'ensemble des légumes, l'oignon et l'ail, salez et poivrez.
Ajoutez de l'eau jusqu'à hauteur.
Laissez cuire sur feu doux pendant 1h30.
Sortir la moelle du frigo, l'écraser à la fourchette avec les œufs puis mélangez avec la chapelure, la muscade, 1 cs de farine, le persil, salez et poivrez, jusqu'à obtention d'une préparation homogène.
Confectionnez des boulettes que vous roulez dans le reste de farine.
Dans une casserole, récupérez un peu de bouillon de cuisson.
Portez à ébullition, plongez les quenelles de moelle.
Les laisser cuire jusqu'à ce qu'elles remontent à la surface et c'est prêt !
 
Servir le Pot-au-Feu accompagné des boulettes et d'un peu de persil ciselé.
Pot-au-Feu traditionnel Alsacien
En Grèce antique, la viande bouillie, contrairement à la viande rôtie des hommes préhistoriques, était considérée comme une véritable innovation et un vrai progrès sur l’échelle humaine de la civilisation ! L’apparition de pot au feu sommaire daterait du néolithique et se développe sous l’empire romain. Le terme Pot-au-Feu quant à lui désigne à la base le pot « à » feu, c’est-à-dire le pot dans lequel on faisait revenir un bouillon aromatique auquel on ajoutait viandes et légumes. Plat populaire par excellence, le Pot-au-Feu symbolise le repas unique du pauvre. En effet, il permettait de fournir à la fois un potage (le bouillon), de la viande bouillie (généralement du bœuf) et des légumes.
Ce n’est qu’à partir du 18ème siècle que le Pot-au-Feu devient un plat de la cuisine bourgeoise.
Aujourd’hui, on retrouve même le pot-au-feu à la carte de grands restaurants en version revisitée : pot-au-feu de canard, de gigot, de volaille, de fois gras, etc.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :