Montpellier... Centre Historique

Publié le par Doria

Comment ne pas tomber sous le charme du Centre-Ville de Montpellier ?
C'est la troisième fois que je me rend dans cette jolie ville du Sud et je la découvre un peu plus. Pourtant, je suis très loin d'en avoir fais le tour.
Montpellier (deuxième grande vile de l'Occitanie) regorge de petites rues, de petites places au détour de votre promenade.
Comme nous logions au Port Marianne, la Place de la Comédie, place centrale a été la première à découvrir. C'est un lieu de passage obligé avant d'entrer dans le Centre Historique. Sa fontaine des "Trois grâces", déesses est emblématique ainsi que les nombreuses terrasses, cafés et restaurants profitant du soleil. Au bout de cette place, on peut admirer des bâtiments du 19ème siècle avec cet Hôtel que je trouve superbe !
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
En fait, il faut se perdre dans ces dédales de petites rues et découvrir peu à peu, au gré des vieilles pierres qui vous entoure.
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Le midi, nous nous sommes arrêtés tout à côté de l'imposante Eglise Saint Roch construite u 19ème siècle, dédiée au Saint patron de la ville.
Nous nous sommes assis sur la terrasse ombragée du Restaurant " Comptoir Saint Paul" pour y déjeuner. Cette maison est tenu par deux frères, Guillaume et Clément et propose une cuisine simple et bien présentée avec des produits locaux et de saisons. Inutile de vous dire que tout est maison !
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Après le déjeuner, nous avons continué la découverte de cette ville.
Devenue "Cathédrale Saint-Pierre" en 1536 lorsque l'archevêché de Maguelone a été transféré à Montpellier, Saint-Pierre était à l'origine la "Chapelle du Monastère bénédictin de Saint-Benoît".
A voir absolument : le porche, un imposant baldaquin soutenu par d'énormes piles circulaires de 4,55 m de diamètre qui portaient autrefois les armoiries d'Urbain V, étudiant et enseignant à Montpellier, puis nommé évêque avant d'être élu pape en Avignon (1362).
Exemple représentatif du gothique méridional, c'est la seule église médiévale de l’Écusson ayant survécu aux guerres de religions.
Montpellier doit sa renommée à sa Faculté de médecine, la plus ancienne école du monde occidental n’ayant jamais cessé de fonctionner, classée monument historique depuis 2004, jouxtant la Cathédrale.
La Faculté abrite, entre autres trésors, une bibliothèque de 900 volumes manuscrits, 300 incunables, 100 000 volumes imprimés antérieurs à 1800 ainsi que toutes les thèses des facultés de Montpellier et Paris depuis le 17ème siècle.
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Dessiné par l’architecte François D’Orbay, élève de Mansart, l'Arc de Triomphe de Montpellier fut construit en 1692 à la place de l’une des portes de l’ancien rempart. Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou.
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Montpellier... Centre Historique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :